L’intention fondamentale de ces deux parcours DNMADe est d’associer et de croiser l’héritage culturel et technique des métiers de la céramique ou du textile avec le potentiel des outils et des technologies numériques.

Aujourd’hui, les technologies numériques ont bouleversé la conception et la fabrication des objets. En rendant indissociables les phases de conception et de fabrication, ‘‘elles ont « encapsulés » le processus de création (…) Ainsi, la fabrication digitale bouscule le rôle du créateur qui doit, s’il veut s’assurer la maîtrise de son projet, s’approprier celle des langages de conception, voire de fabrication’’. [1] Par ailleurs, la figure de l’artisan, à la fois comme « gardien du temps » et conservatoire des arts et métiers [2], fait débat et demande ainsi à redéfinir le cadre de formation mais aussi les compétences de ce dernier pour réinscrire sa pratique dans la société actuelle.

Ces deux parcours DNMADe, l'un céramique, l'autre textile, associent et croisent l’héritage culturel et technique des métiers de la céramique ou du textile avec le potentiel des outils et des technologies novatrices. Ces deux formations placent les potentialités formelles et conceptuelles propres aux nouvelles technologies numériques au centre du processus de création et réalisation traditionnelles du volume.

À l’intersection entre les mouvements de la main et la profondeur tridimensionnelle de l’écran, l’idée est d’éprouver comment les technologies numériques de fabrication trouvent sens et cohérence au coeur des savoir et savoir-faire artisanaux. Développant de nouveaux process de conception et de fabrication, il s’agit de tester les matériaux, d’expérimenter de nouvelles potentialités constructives et de développer la recherche autour des savoir-faire du volume. En somme, former des artisans contemporains [2] et définir un artisanat prospectif.

 
Lycée
Jean-Pierre Vernant
21 Rue du Dr. Ledermann
92310 Sèvres
tél : 0146266010

Sous l’angle des process.

Process, sous ce mot à la mode, on entend souvent « procédés de fabrication ». Qu’ils soient industriels ou artisanaux, les process génèrent des familles de formes qui sont comme un vocabulaire pour concevoir, « écrire » les objets.

Ces deux parcours Matériaux consistent à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

Autrement dit, ces deux parcours orchestrent une pratique technique qui ne renie pas le capital « traditionnel » mais l’engage, tend à le faire survivre et à l’enrichir par la création de procédés potentiellement inédits.

Les projets reflèteront le mariage d’acquis dits ‘traditionnels’ issus des techniques céramiques ou textiles confrontés aux nouveaux procédés et outils numériques.

Il s’agit ici d’inviter l’étudiant à croiser de manière créative le potentiel de chacun de ces processus pour inventer de nouvelles méthodes, protocoles, voire outils. Être capable de créer ses outils, c’est aussi créer de nouveaux gestes, de nouveaux savoir-faire, de nouveaux métiers, et tenter de répondre d’une manière créative aux questionnements des Métiers d’Arts.

Ainsi, créer les conditions de transmission, de création et d’innovation de l’artisanat de demain.

Exposition
Diplômes Matériaux
Lycée Jean-Pierre Vernant
Sèvres (92)

PROMOTION N°2 (2019/22)
À la Mezzanine
Hôtel de ville de Sèvres
Ouverture :
Du vendredi 17 au mercredi 29 Juin
Du lundi au vendredi de 8H30 À 12H30
et de 13H30 À 17H30
Le samedi de 8H30 À 12H
(Entrée libre)

Affiche_2022.pdf

Grade License / Niveau 2

Ces deux parcours DNMade, cycle de 3 ans, se donnent pour objectif de former des étudiants à la réalisation de volume en céramique ou textile en apportant des connaissances théoriques et savoir-faire pratiques pour se saisir des principales techniques de recherche de forme.

Les étudiants expérimentent toutes les étapes du processus de création et réalisation du volume : du dessin à la réalisation, en passant par la recherche à l’impression 3D, de la maquette à la photographie voire à la création d’outils. Ils profitent également de conférences ou de workshops dispensées par des experts ou encore de visites d’ateliers ou de manufactures. Nombre de projets sont organisés en partenariat avec des institutions culturelles et internationales afin de permettre à l’étudiant d’être immergé dans le monde exigeant de la création et de se situer face à des acteurs des Métiers d’Art et du Design.

Découvrir, analyser, expérimenter et acquérir des process de réalisation et de création.
Année 1, semestre 1 et 2
Année d’initiation et d’introduction de la formation, il s’agira d’articuler histoire culturelle, technique et esthétique face aux savoir-faire. 
Les cours théoriques et pratiques visent à apporter à l’étudiant les connaissances et méthodologies fondamentales pour analyser et expérimenter la création et la fabrication en céramique ou en textile. Les points de vue historique, esthétique, technique, technologique et scientifique seront confrontés pour proposer une approche globale et décloisonnée. 
 
Il s’agit donc de sensibiliser l’étudiant et de lui forger une culture et une pratique de ces matériaux, des volumes et des formes associées. Ce goût devra mettre en germe des questionnements esthétiques, culturelles et techniques, et embrasser des enjeux contemporains.
 
Au cours de ces deux semestres, la pédagogie de projet menée permettra à l’étudiant :
  • d’établir les fondations d’une culture céramique ou textile confrontant les champs (esthétique, technique, technologique, scientifique,…),
  • d’acquérir les processus de réalisation et savoir-faire techniques liés aux domaines de la céramique ou du textile,
  • de développer une approche créative à la fois sensible, artistique et technique,
  • de s’approprier le processus de conduite du projet, d’acquérir des techniques et des moyens de représentation (dessin, maquette, photographie, exploitations des outils numériques,…) et de transcription de la démarche,
  • d’acquérir des moyens de communication et d’expression variés ainsi que de réelles compétences linguistiques écrites et orales en français et en anglais.
Questionner, approfondir, enrichir, et spécifier ses process de recherche et de création.
Année 2, semestre 3 et 4 

Année d’approfondissement, cette deuxième année engage l’étudiant de manière progressive dans une pratique personnelle ou collaborative tout en approfondissant les acquis de la première année. Dans ce deuxième temps, il s’agit de développer la maîtrise et le croisement des connaissances et de savoir-faire, mais aussi d’inscrire l’étudiant dans une dimension de questionnement et de recherche face aux enjeux de la pratique des métiers afin de l’orienter quant à la définition de son projet professionnel : stage professionnel à réaliser à partir du semestre 4, mobilité éventuelle, puis projet d’étude à développer en 3ème année, semestre 5 et 6.

Au cours de ces deux semestres, la pédagogie de projet menée permettra à l’étudiant :

  • de développer une pensée plus théorique et critique autour de la pratique et de la recherche en céramique ou textile,
  • de développer et enrichir des protocoles inédits de création céramique ou textile,
  • de développer et enrichir l’acquisition d’outils conceptuels, techniques, méthodologiques en phase avec la pratique,
  • de maîtriser la communication et la présentation du projet : de la démarche à la réalisation,
  • de maîtriser la pratique de l’anglais dans un cadre professionnel,
  • d’approfondir la connaissance du milieu économique et des institutions, des entreprises ou associations publiques ou privées développant la création et la recherche dans le domaine de la céramique ou du textile,
  • d’acquérir une bonne connaissance du contexte socio-économique quant à la pratique et des métiers de la céramique ou du textile (stage au semestre 4),
  • de favoriser la construction des prémices du projet (année 3).
Positionner, affirmer et perfectionner ses process de recherche et de création.
Année 3, semestre 5 et 6

Cette dernière année a pour but de permettre à l’étudiant, à travers son mémoire et son projet de diplôme MADE, de poser et d’affirmer une pensée réflexive et un positionnement dans le champ des Métiers d’Art et du Design, et surtout, quant à l’articulation et croisements des process céramique et numérique ou textile et numérique définis dans les intentions du diplôme.
Le perfectionnement de savoir et savoir-faire sera au cœur de cette dernière année, ainsi que la définition singulière et personnelle d’un savoir-être inhérent à tout acteur de la création.

Au cours de ces deux semestres, la pédagogie de projet menée permettra à l’étudiant :

  • de développer un regard critique et autonome dans sa démarche, la construction et réalisation de son travail, et de son contexte théorique et réflexif,
  • d’inscrire sa démarche et sa méthodologie de projet dans une logique d’initiation à la recherche,
  • d’identifier une problématique, définir des protocoles de réponses et faire le choix d’une réponse pertinente et innovante,
  • de maîtriser la qualité de production et de la communication de son travail : exigence de réalisation, d’exposition et de médiation.
Progressivité du cursus
  • Année 1
  • semestres 1 et 2
  • Découvrir, analyser, expérimenter et acquérir des process de réalisation et de création.
  • Humanités
  • 2h / semaine
  • Culture, art, design et technique
  • 2h + (1h) / semaine
  • Outils d'expression et d'exploration créative
  • 3h + (1h) / semaine
  • Technologie des matériaux
  • 1h + (1h) / semaine
  • Outils et langages numériques
  • (4h) / semaine
  • Anglais LV1
  • 2h / semaine
  • Contextes économiques et juridiques
  • 1h / semaine
  • Techniques - savoir-faire
  • (7h) / semaine
  • Pratique et mise en œuvre du projet
  • (2h) / semaine
  • Communication et médiation du projet
  • 1h / semaine
  • Parcours de professionnalisation, poursuite d'étude
  • 1h / semaine
  • Accompagnement vers l'autonomie
  • 1h / semaine
  • ECTS : 60
  • Année 2
  • semestres 3 et 4
  • Questionner, approfondir, enrichir, et spécifier ses process de recherche et de création.
  • Humanités
  • 1h + (1h) / semaine
  • Culture, art, design et technique
  • 2h / semaine
  • Outils d'expression et d'exploration créative
  • (2h) / semaine
  • Technologie des matériaux
  • 1 + (1h) / semaine
  • Outils et langages numériques
  • 1h + (2h) / semaine
  • Anglais LV1
  • 2h / semaine
  • Contextes économiques et juridiques
  • 1h / semaine
  • Techniques - savoir-faire
  • (7h) / semaine
  • Pratique et mise en œuvre du projet
  • (2h) / semaine
  • Communication et médiation du projet
  • 2h / semaine
  • Démarche de recherche en lien avec la pratique de projet
  • 1h / semaine
  • Parcours de professionnalisation et poursuite d'étude
  • 1h / semaine
  • Stage
  • 12 à 16 semaines en S4
  • ECTS : 60
  • diplôme
  • Année 3
  • semestres 5 et 6
  • Positionner, affirmer et perfectionner ses process de recherche et de création.
  • Humanités
  • (0,75)h / semaine
  • Culture, art, design et technique
  • (0,75)h / semaine
  • Outils d'expression et d'exploration créative
  • (2)h / semaine
  • Technologie des matériaux
  • (0,75)h / semaine
  • Outils et langages numériques
  • (2)h / semaine
  • Anglais LV1
  • (1)h / semaine
  • Contextes économiques et juridiques
  • (0,75)h / semaine
  • Techniques - savoir-faire
  • (8)h / semaine
  • Pratique et mise en œuvre du projet
  • (2)h / semaine
  • Communication et médiation du projet
  • 4h / semaine
  • Parcours de professionnalisation et poursuite d'étude
  • (0,5)h / semaine
  • ECTS : 60
( ) = Demi groupe, céramique / textile. - Dernière mise à jour : 7 décembre 2020.

DNMADe Matériaux_céramique.pdf - DNMADe Matériaux_textile.pdf

Portes Ouvertes 2022
Samedi 12 février de 09H à 13H
Bâtiment C, salles C601-602

Ci-dessous, une sélection de projets représentatifs des enjeux de la formation : Diplômes des Métiers d’Art du Lycée Jean-Pierre Vernant, Sèvres (92).

(Formation remplacée par le DNMADe Matériaux)

Item 1

Comme un bâtiment se construit sur des piliers, le vêtement se bâtit sur le corps. Le corps est la structure du vêtement. La notion de dérèglement représente une rupture dans les normes de sa construction. Une perturbation qui explore le volume en modifiant ses automatismes, reprenant le gabarit comme moyen d’étude et d’expérimentation. La transformation sera portée sur la création de nouvelles lignes de construction. Ce nouvel outil deviendra le premier protocole technique à la déformation du volume-corps, dans une démarche de recherche formelle et technique.

Cristina_POPUSOI

Item 2

L'ambition est de replacer sous le signe du désir notre rapport aux objets dans un quotidien, tout en questionnant nos usages du «MANGER» : manger avec volupté. Le projet, Pâtes à rêves propose d’hybrider et d’imiter les techniques céramique et culinaire en travaillant la matière molle, céramique et comestible, afin de susciter l’envie, le désir par le matériau céramique.

Mélanie BOISSIE

Item 3

Après avoir déterminé l’atelier en tant que laboratoire scientifique, j’ai choisi de m’intéresser au plus petit organisme vivant : la cellule. Et, notamment aux éléments qui la composent. L’intérêt final est de passer du laboratoire scientifique à un laboratoire de création; en jouant des processus d’évolution et d’assemblage de ces cellules ; pour amener à observer des pathologies différentes

Lucie FAUCON

Item 4

En peinture, et si la couleur et le motif n’existaient plus ? L’intêret ne se porte donc plus sur ce qui est représenté sur la toile, mais sur la manière dont la matière picturale est appliquée. La touche en peinture désigne la trace qui demeure visible dans la couche picturale, trace laissée par l’outil en fonction du mouvement de la main du peintre. Témoignant d’une spontanéité créatrice, c’est cette couche picturale qui devient le sujet de ma recherche. ...

Alice GAVALDA

Item 5

Le carré sera le point de départ d’un nouveau système créatif. Le carré comme une forme d’expression, comme un mode d’expression. Le carré comme mise en abîme d’une géométrie stricte. Le carré comme partie d’une composition, pour son intérêt graphique et ses capacités d’assemblage et de décomposition. ...

Alexandra PENTEADO

Item 6

Mes sculptures composent un étrange paysage issu d’une réflexion personnelle sur les interactions entre matériaux de synthèses et terre. Ces interactions, qui perturbent dans le bon sens du terme mon approche technique des gestes de la céramique artisanale, par prototypage et modélisation 3D, m’ont permis de créer un véritable cabinet de curiosités, témoin d’une nature décalée et fantasmée.

Fabien LAFFAITEUR

Item 7

L'océan est le plus impressionnant des organismes vivants sur la planète. À la fois laboratoire et réservoir de tout vitalisme, sa vie infinie et exubérante pénètre chaque molécule de l'élément liquide. Il est aussi un magnifique sanctuaire pour tout corps dénué de vie...

Maité OUCENI

Item 8

Hasard pur, hasard systématique, hasard numérique, hasard méthodique. Imprédictible, binaire, aléatoire, suivant des règles. Le hasard est vecteur de créativité.

Adèle PARCILLIE

Item 9

La danse : univers de mouvements, d’équilibre et de déséquilibre, de gestes et de recherche corporelle. La danse est le corps, le corps est une géométrie : du cylindre à la sphère. Cette géométrie formelle est la céramique : de la porcelaine aux grès. La céramique devient une scène d’explorations et de sensations. La danse est en nous et parmi les choses inertes. De la position à la posture, il s’agit d’un jeu de stabilité. La construction se combine, se modifie et se transforme : elle mime des postures.

Mohamadi RIZIKI

Item 10

Mes volumes m’enveloppent dans un univers confortable et festif, ils sont légers, fait de papier, de carton ou encore de tissu. Mon ambition est donc de créer des kits à commercialiser, et à monter soi même (Do It Yourself) afin de créer cet univers joyeux et le mettre en scène dans un décor de fête d’anniversaire.

Margot CARRECA

Item 11

Une équipe de scientifique menée par l’ISA (International Space Agency) et dirigée par l’excentrique professeur Lindenbrock, entreprend la première mission habitée sur la planète rouge : Mars Human Exploration. Après des semaines de recherches effrénées, ils découvrent, cloisonné dans les profondeurs de la planète, un écosystème qui semble avoir échappé à l’évolution ...

Laura PHILIPPON

Le recrutement se fait uniquement en ligne via Parcoursup.

La formation s’adresse aux bacheliers issus de formations générales, technologiques, professionnelles, ainsi qu’aux élèves issus de diplômes en arts appliqués tels que les brevets des métiers d’art.

Parcoursup