LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion. Dans une dynamique de transmission, ces extraits participent à l’enrichissement d’une mémoire collective de la section DNMADe matériaux du lycée J-P. Vernant.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

S1 : Déconstruire/Reconstruire

Le projet de couture en atelier du semestre 1 concernait la clinique vestimentaire du tablier : il s’agissait de déconstruire un tablier, l’analyser et comprendre son processus de création pour ensuite reconstruire une toute nouvelle pièce selon un personnage que nous avons créé.

Nous avons donc démonté le tablier, conçu sa fiche technique puis nous l’avons patronné. Nous avons pu jouer avec ce patron en construisant des maquettes en papier selon notre personnage, nous permettant de passer de la 2D à la 3D. L’histoire de mon personnage met en avant le côté sexiste du tablier de ménagère, c’est cependant une jeune femme révoltée qui le porte, une femme qui ne se laisse pas faire par ces « codes » ; elle est donc ambitieuse et audacieuse, elle se bat pour sa liberté de femme. Son tablier lui sert d’armure, il la protège.

Les maquettes nous ont fait nous rendre compte que cette simple pièce permettait finalement de produire une infinité de formes et de possibilités différentes. Après avoir choisi de faire un mélange de 2 maquettes, j’ai construit ma maquette finale en insistant sur l’idée de protection.

L’étape finale était de coudre la pièce en nous aidant de pièces de couture préparées en atelier et avec une intervenante (C. Roider) nous ayant permis de nous entraîner à différentes techniques et à développer notre propre réflexion de logique de construction.

DSC 4179 copie La nouvelle pièce faite à partir du patron du tablier, réalisée en toile

 

Le workshop d’ennoblissement réalisé avec l’aide de C. Jochum était en lien avec l’histoire de notre personnage, le but étant de développer ce dernier en travaillant directement la matière et les textures.

Nous avons eu l’occasion de faire des teintures naturelles, de la lamination, de l’enduction et de la tessellation. Pour l’ennoblissement, c'est l’aspect authentique et libre du personnage qui a inspiré les recherches.

Cela a permis de tester un grand nombre de couleurs et de textures sans fixer une gamme précise à respecter.

image00001

Teintures naturelles à l’avocat et aux oignons sur coton et tissu rose
Tessellation Canadian smocking et feuilles de rhodoïd
Enductions de silicone, de sac plastique
Lamination d’aluminium, de cuir avec thermocollant

 

image00002

Teintures naturelles au choux rouge, aux mûres et aux myrtilles sur coton
Enduction de paraffine non polie, de silicone
Lamination de plusieurs couches de tissus teints en dégradé de couleur avec thermocollant

 

image00005

Teintures naturelles de sureau, de curcuma, de carotte et tissu blanc et noir
Enduction de liant acrylique et marc de café, de sac plastique, de paraffine polie, de cire d’abeille et de peinture acrylique jaune
Tessellation de bandes de tissu noires cousues sur un tissu blanc et canadian smock

Ailleurs

Twitter
Google +
Youtube
Github
Bitbucket

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com