LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion. Dans une dynamique de transmission, ces extraits participent à l’enrichissement d’une mémoire collective de la section DNMADe matériaux du lycée J-P. Vernant.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

DÉLAI D'INSANITÉ
Adaptation du récit Fantastique Maître Renard par Roald Dahl

Au cours du récit, les fermiers sont peints comme des personnages méchants et mesquins, qui emploieraient toutes les ressources pour faire triompher leur industrie, au détriment d’un environnement naturel. Mais je pense qu’on ne peut qu’éprouver un sentiment de pitié pour ces hommes, un sentiment qui est mis en avant à partir de ce chapitre et jusqu’à la fin du récit : pour eux, attraper le renard est une question de vie ou de mort. Le laisser courir signifierait la fin de leur industrie. Roald Dahl met en scène cette problématique dans les dernières phrases du récit :

«Assis près du trou, ils attendaient que le renard sorte. Et autant que je sache, ils attendent toujours...», chapitre XVIII

site 

 

 

«- On ne le laissera pas filer! - On ne le laissera jamais filer ! déclara Bunce. -Jamais ! Jamais ! cria Boggis. - Tu entends, Maître Renard ! vociféra Bean en se penchant et en hurlant dans le trou. Ce n’est qu’un début ! Nous ne rentrerons chez nous que lorsque tu seras mort et pendu !», chapitre VIII 

 

La durée infinie de l’attente des fermiers définit en quelque sorte de leur destin, et c’est sur cette notion  qui rend les trois hommes incapables d’agir que j’ai choisi d’orienter ma démarche. Je vais tenter de révéler ce rapport au temps qui provoque une inversion des rapports de forces dans le récit, accentué par les ordres de grandeur.  

 

 

Dossier

 

Je décide d’approcher ce questionnement par la stratification de la terre. Tout d’abord car tout au long de l’histoire les animaux ont un contact avec la terre important, elle est leur refuge. De plus, d’un point de vue scientifique la stratification de la terre met en dessin l’histoire des sols, chaque couche est une marque du temps. J’ai donc mis en lien ce fait géologique avec ma problématique pour sa capacité à représenter le temps.

 IMG 20210331 165654 Plaques

Ailleurs

Instagram
Youtube
Twitter
Google +
Github

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com