LLes extraits de parcours présentés ci-dessous sont le fruit du travail exclusif des étudiants de la formation. Ils présentent des choix personnels, des hypothèses émanent des différentes expériences menées durant le cycle d’étude de cette promotion. Dans une dynamique de transmission, ces extraits participent à l’enrichissement d’une mémoire collective de la section DNMADe matériaux du lycée J-P. Vernant.

Ce parcours MATÉRIAUX consiste à détourner, déplacer, ré-interpréter et associer les procédés de fabrication en les questionnant et les croisant. Cette approche oriente la formation dans une réflexion sur l’articulation des spécificités des techniques artisanales au vu de l’utilisation des outils numériques, et, dans la recherche permettant les échanges et les enrichissements réciproques des techniques entre elles.

 

Clinique Vestimentaire du Tablier - Projet d'atelier, semestre n°1

 

Le projet du tablier a débuté avec le démontage et patronnage de 2 tabliers qui ont servi de base pour les travaux créatifs (scénario et réalisation) qui ont suivi.  Pour ma part, le personnage choisi était une femme type Américain Dream des années 50's en pleine remise en question de la vie et en phase de marginalisation. Elle recherche La Liberté aussi bien d'expression, de droits et de sexualité. Ainsi, elle entame son combat symbolisé ici, par 3 règles du jeu : sur-épaissir, sur-dimensionner et sur-exprimer afin de transposer la notion dualiste des mots féminiser et protéger.  Dès lors, les multiples maquettes produites s'apparentaient à des lingeries et/ou à des vêtements de combats. Alors, la sélection finale mêlait 2 maquettes imbriquant mes 3 règles du jeu, à l'image du chamboulement rencontré par mon personnage. Ce volume papier a été réalisé en tissu, réalisation reposant sur la technique de construction par tracé permettant de de rendre compte des differences de caractères entre ces 2 matériaux textiles.

Le projet du tablier a débuté avec le démontage et patronnage de 2 tabliers qui ont servi de base pour les travaux créatifs (scénario et réalisation) qui ont suivi.

Pour ma part, le personnage choisi était une femme type Américain Dream des années 50's en pleine remise en question de la vie et en phase de marginalisation. Elle recherche La Liberté aussi bien d'expression, de droits et de sexualité. Ainsi, elle entame son combat symbolisé ici, par 3 règles du jeu : sur-épaissir, sur-dimensionner et sur-exprimer afin de transposer la notion dualiste des mots féminiser et protéger.

Dès lors, les multiples maquettes produites s'apparentaient à des lingeries et/ou à des vêtements de combats. Alors, la sélection finale mêlait 2 maquettes imbriquant mes 3 règles du jeu, à l'image du chamboulement rencontré par mon personnage. Ce volume papier a été réalisé en tissu, réalisation reposant sur la technique de construction par tracé permettant de de rendre compte des differences de caractères entre ces 2 matériaux textiles.

 

 

 Photographie du projet final

 

 

Textile Numérique - Outils et langages numériques, expé. n°2, semestre 2

 


Le 1er projet auLe 1er projet autour du vêtement du tablier visait à déconstruire afin de mieux reconstruire, passant ainsi d'un vêtement relativement plat à un volume textile. Ainsi, la création des patrons de nos 2 tabliers à permit une recherche, une exploration, un jeu autour des volumes possibles, crééent à l'aide des patrons qui composent nos tabliers mais aussi et surtout inspirés du personnage créé individuellement.tour du vêtement du tablier visait à déconstruire afin de mieux reconstruire, passant ainsi d'un vêtement relativement plat à un volume textile. Ainsi, la création des patrons de nos 2 tabliers à permit une recherche, une exploration, un jeu autour des volumes possibles, crééent à l'aide des patrons qui composent nos tabliers mais aussi et surtout inspirés du personnage créé individuellement.

 

 

En continuité du projet de la clinique vestimentaire du tablier évoqué précédemment et en liens avec les travaux d'ennoblissements textiles réalisés au préalable (teintures, enductions, laminations, tesselation...), une adaptation et mise en valeur de notre réalisation finale a été réalisée de manière numérique et ce, afin d'optenir une image figurée du projet fini tout en l'incorporant dans un décor à l'image de notre univers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En continuité du projet de la clinique vestimentaire du tablier évoqué précédemment et en liens avec les travaux d'ennoblissements textiles réalisés au préalable (teintures, enductions, laminations, tesselation...), une adaptation et mise en valeur de notre réalisation finale a été réalisée de manière numérique et ce, afin d'optenir une image figurée du projet fini tout en l'incorporant dans un décor à l'image de notre univers.

Prototypes numériques des pièces d'études

 

Workshop Volume avec Baleines - Projet d'atelier, semestre n°3

  


La mobilité est par définition une aptitude à passer d'un état à un autre de manière relativement rapide. Elle donne une impression de souplesse, de mouvement, de changement. La mobilité est ce qui est instable, variable, fluctuant ... Contrairement au mouvement, la notion de mobilité introduit une possibilité de mouvement(s) et non pas un acte de mouvement immédiat.  Le biomimétisme quant à lui s’inspire du vivant . Le système biologique est un modèle pour mettre en œuvre des systèmes et solutions productives et technologiques performantes.  Ainsi, partie de rien, d’éléments naturels du quotidien, d’une contrainte caractérisée par la dualité des matériaux des bâtonnets et de ficelles, la structure a changé, s’est modifiée et transformée, elle, ainsi que la manière de la penser. Cette évolution oppose aujourd’hui techniques artisanales et techniques de fabrication additive. Et, dans cette même idée d’opposition et de complémentarité, ces deux techniques s’allient maintenant au service d’une création textile (avec baleines)  mobile passant d'un état à un autre grâce à la main ainsi que la machine. Un dialogue se construit alors entre rigidité et souplesse.  On assiste à un voyage évolutif qui donne naissance à de nouveaux caractères particuliers dans cette recherche d’équilibre inconstant, presque contre Nature.La mobilité est par définition une aptitude à passer d'un état à un autre de manière relativement rapide. Elle donne une impression de souplesse, de mouvement, de changement. La mobilité est ce qui est instable, variable, fluctuant ... Contrairement au mouvement, la notion de mobilité introduit une possibilité de mouvement(s) et non pas un acte de mouvement immédiat.

Partie de rien, d’éléments naturels du quotidien, d’une contrainte caractérisée par la dualité des matériaux des bâtonnets et de ficelles, la structure a changé, s’est modifiée et transformée, elle, ainsi que la manière de la penser.  Et, dans cette même idée d’opposition et de complémentarité, les matériaux tissu et baleine s’allient maintenant au service d’une création textile mobile passant d'un état à un autre grâce à la main ainsi que la machine. Ainsi, un dialogue s'est construit alors entre rigidité et souplesse.

 

 

 

Photographie du projet final

 

Ailleurs

Instagram
Youtube
Twitter
Google +
Github

A propos

Responsables de la rédaction : Camille Vallas, Cécile Chevance et Olivier Laveau. Webmaster : O.L.

Hébergement : SAS OVH - http://www.ovh.com